La peur de l'inconnu dans l'industrie

April 15, 2017

 

Les deux leviers principaux de la croissance dans l’industrie sont l’innovation et l’export. C’est un fait indiscutable. Évidemment, ce ne sont pas les seuls. On pourrait citer la qualité, le design, le service…

Mais l’innovation et l’export tiennent la corde. Il ne vous aura pas échappé que dans ces deux domaines, l’industrie française n’excelle pas. Bien entendu, il ne s'agit pas ici d’oublier les milliers d’entreprises industrielles françaises qui innovent et qui exportent mais comparativement à d’autres pays, la France est en retrait.

 

Quelques chiffres qui le prouvent :

 

Dans le dernier classement Global Innovation Index de Booz&Co, la France se classe simplement 20ème.

 

Selon l’INSEE, La part française des exportations mondiales est tombée à 3,1 % en 2012 (7,9 pour l’Allemagne).

 

Selon Roland Berger, la part de l’industrie dans la valeur ajoutée en France n’est que de 13 %, ce qui est tout simplement le dernier rang mondial (!!!).

 

Quel est le point commun entre l’innovation et l’export ? C’est l’inconnu…

 

En effet, dans les deux cas, il s’agit de s’aventurer hors de sa zone de confort. Hors de son pays, de sa culture, de sa langue maternelle, de ses lois…dans le cas de l’export ; hors de ses technologies, de ses marchés…dans le cas de l’innovation. Bien sûr, on parlera ici de l’innovation de rupture qui implique un changement de technologie et/ou d’usage. Cette innovation là est la plus payante mais aussi la plus difficile à appréhender. L’innovation incrémentale, à savoir l’amélioration de l’existant, ne présente pas d’inconnues, ou beaucoup moins, et est donc mieux maitrisée par les entreprises.

 

La peur de l’inconnu serait-elle plus grande en France qu’ailleurs ? La faute à un Etat surprotecteur et omniprésent ? Nous n’irons pas plus loin dans la recherche d’explications… Avoir peur de l’inconnu est chose normale, imprimée dans notre cerveau reptilien. En être convaincu, c’est déjà aller dans le bon sens.

 

Ensuite, une démarche structurée de prise d’information permet de se familiariser avec ce monde jusqu’à lors inconnu. Sachez pour finir que les études démontrent (cf. l’étude Oséo-Ubifrance) que les entreprises les plus innovantes sont aussi les plus exportatrices. En effet, comment espérer conquérir un marché émergent en se battant sur les prix ? CQFD…

 

 

L’équipe GV

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Comment profiter d'une nouvelle tendance ?

May 3, 2017

1/10
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Social Icon

© 2019 par Global Vision

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon