Le marché se fiche des technologies

Quels sont les facteurs favorables à l’open innovation. On peut citer la pression croissante à l’innovation (plus d’innovation, plus rapidement), l’internationalisation de la R&D mais le facteur primordial reste la complexité croissante des technologies.

Le client demande un produit performant, en un mot, une fonction. Il ne se préoccupe guère des technologies employées pour générer cette fonction. L’industriel, quant à lui est lié aux technologies qu’il maitrise et pour lesquelles il a du consentir de lourds investissements.

Dans un tel contexte, comment faire face aux changements technologiques de plus en plus rapides induits par les évolutions réglementaires, les exigences des clients, la pression concurrentielle, les nécessaires diversifications, etc. L’open innovation est une réponse en permettant aux industriels d’aller chercher ailleurs des réponses technologiques complémentaires ou même substituables pour faire face plus rapidement à ces évolutions.

De plus, face à la variété croissante des technologies intégrées dans chaque produit ou procédé, les équipes R&D ont du mal à couvrir l’ensemble des domaines scientifiques et techniques nécessaire à une maîtrise interne. Dans ce contexte, l’open innovation permet également de faire face au manque de diversité de profils et de compétences internes des entreprises.

A bientôt,

AB.