Comment profiter d’une nouvelle tendance ? | Posté le 03 Septembre 2015

Nous voyons émerger régulièrement autour de nous de nouvelles tendances : nouveaux marchés, nouvelles pratiques…qui sont créatrices de valeur, mais sans savoir comment en profiter. Vous vous dites que vous laissez passer le bon wagon ? Big data, crowdfunding, plateforme collaborative, objets connectés, imprimantes 3D pour n’en citer que quelques-unes.

Nous vous proposons 3 façons de profiter de ces nouvelles tendances.

1) Le faire

La première façon, la plus évidente, est simplement de se lancer dans le jeu…Ces nouveaux services, produits ou technologies commencent à bien se vendre, les médias en parlent…Il y a certainement des places à prendre.

Mais les difficultés sont nombreuses…d’abord, ce n’est pas votre métier et se lancer sur un nouveau métier est très complexe, à moins d’avoir des moyens financiers conséquents. Ensuite, la consolidation du marché arrivera rapidement, alors il faut aller vite pour se faire une place.

2) L’utiliser

Vous pouvez également réfléchir à la façon dont vous pourriez vous servir de cette tendance. Est-il possible qu’elle améliore votre façon de travailler ? Que vous puissiez l’incorporer dans votre offre ?

Evidemment, ce n’est pas toujours possible parce que cette tendance est trop éloignée de votre métier actuel et que le lien ne peut pas se faire.

3) L’accompagner

Ces nouveaux marchés, se concrétisent par de nouveaux usages, de nouvelles pratiques et donc de nouveaux besoins. Etes-vous en mesure de proposer vos solutions pour y répondre même si vous devez les adapter, voire même en proposer de nouvelles ?

Pendant la ruée vers l’or, ceux qui faisaient vraiment fortune était ceux qui vendaient les pelles et les pioches. Alors cherchez, ce que vous pourriez proposer pour faciliter le déploiement de cette tendance, pour répondre aux difficultés qu’elle engendre…

Nous allons illustrer ces propos au travers de 2 exemples, 2 tendances à la mode : le crowdfunding et le big data.

Exemple 1 : le crowdfunding

Le faire : vous pouvez lancer votre propre plateforme, peut être adaptée à votre clientèle ou votre secteur…

L’utiliser : une plateforme pourrait faciliter votre activité ? Financer vos projets clients ?

L’accompagner : le crowdfunding pose de nouveaux problèmes : la confiance entre les financeurs et les porteurs de projet, la difficulté des porteurs à bien se vendre… ?

Exemple 2 : le big data

Le faire : Vous lancez dans une offre big data, proposer un nouveau framework, une offre d’ingénierie, un nouveau logiciel…

L’utiliser : une approche big data est-elle pertinente dans votre métier ? Peut-elle vous permettre de proposer un nouveau service ?

L’accompagner : le big data génère de nouveaux problèmes : complexité, difficulté à trouver les bons profils RH…les solutions à proposer sont nombreuses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *